Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Projets et partenariats > Option théâtre > Bien arrivés à Autun !

Bien arrivés à Autun !

Après un trajet en bus dans la campagne bourguignonne, nous arrivons à Autun et retrouvons la guide devant l’Evêché ( résidence de l’évêque) pour une promenade dans Autun.

Nous découvrons d’abord le temple de Janus qui était un fanum romain, c’est-à-dire un temple dans lequel des prêtres priaient. On a gardé le mot profane pour désigner ceux qui sont en dehors du fanum et donc par extension ceux qui ne sont pas dans la religion.

Grâce aux fouilles archéologiques on a pu reconstituer une image du temple et des habitations qu’il y avait autour. À cette époque, beaucoup de gens vivaient sur le site de Bibracte et parcouraient les 25 km qui les séparaient d’Autun pour venir acheter des poteries en céramique.

Ensuite nous nous arrêtons devant la Porte d’Arroux. C’est l’une des quatre Porte qui permettait l’accès à la ville romaine. Les portes marquaient les quatre points cardinaux ( est, ouest, Sud, nord) et fonctionnaient comme des péages. Des gardes circulaient sur la Porte.

Toutes les villes romaines se construisaient sur le même modèle, des rues parallèles et perpendiculaires entre elles. Autun s’appelait alors Augusto Dunum, c’est-à-dire la ville d’Auguste, le premier empereur romain. Elle devait devenir une petite Rome.

Enfin nous admirons le théâtre romain, il est vaste ( l’un des plus grand en France ) mais seuls les gradins du bas sont conservés. C’est un lieu bucolique entouré de verdure, sur scène la voix porte bien et résonne. À l’époque romaine, toute la population se rendait au théâtre, c’était une fête populaire où on jouait surtout des comédies. Il y avait un mur de scène avec de nombreuses statuts dans des niches et on pouvait faire apparaître un personnage grâce à la machinerie (rideau, corde...) : on utilise l’expression " Deus ex machina" qui veut dire " le dieu sorti de la machine " qui vient résoudre tous les problèmes.

Nous avons rejoint le lycée Bonaparte, site Leclerc, pour déjeuner et nous installer dans les chambres.

Le début d’après-midi a été consacré à la visite du lycée technique et professionnel. Nous avons pu découvrir plusieurs parcours de formation : tapissier, diplôme de métier d’arts et d’ébénisterie, mécanique auto...

Ensuite une longue balade à pied le long des remparts, puis une visite de la cathédrale Saint-Lazare et de son tympan.

Après une pause dans les rues piétonnes, nous avons longé le lycée militaire pour retourner au théâtre romain dans lequel les élèves ont pu déclamer en toges.

Fort de ces 13 kilomètres parcourus dans la journée, nous avons pris un bon repas à la cantine, et après quelques activités d’écriture et une bonne douche, les élèves se sont laissés aller dans les bras de Morphée !

SPIP 3.2.1 [23954] | Squelette BeeSpip v.3.1.0